Axalta is not resposible for content you are about to view

Show Searchbox Show Navigation

Think Colour. Think Standox  Mercedes-Benz Classic Center

Rares sont ceux qui savent mieux restaurer les véhicules de collection que les spécialistes du Mercedes-Benz Classic Center de Fellbach. Mais pour ce qui est des finitions, ces spécialistes font bien souvent appel à l'expertise de Standox. Cela se vérifie également lors de la restauration d'une voiture de collection pour laquelle une couleur inhabituelle doit être recréée.


Le Mercedes-Benz Classic Center de Fellbach

La Mercedes-Benz 300 SL Gullwing des années 1950 est un véhicule de collection qui attire toujours les regards. C'est le type de modèle qui, lorsqu'il passe dans la rue, attirera l’attention des gens qui ne s'intéressent pas forcément aux voitures habituellement.

À Fellbach, près de Stuttgart, les réactions devant ce genre de véhicule d'exception sont généralement plus pondérées. Parce qu'il y a probablement peu d'endroits au monde où la probabilité est aussi forte de croiser ce modèle légendaire qu'est la Gullwing.

Le Mercedes-Benz Classic Center, un interlocuteur privilégié pour les propriétaires de véhicules de collection Mercedes-Benz

Carl Benz und Gottlieb Daimler

Carl Benz et Gottlieb Daimler

Cela s'explique par la présence du Mercedes-Benz Classic Center dans cette ville depuis 1993. Pour les propriétaires de modèles de collection de la marque Mercedes, c'est un lieu incontournable.


Et ce ne sont pas seulement les modèles de collection et les modèles plus récents de la marque Mercedes-Benz dont les ateliers du Mercedes-Benz Classic Center prennent soin. Leur expertise technique et historique unique est mise au service des véhicules de toutes marques des clients du monde entier qui sont soucieux de restaurer leur voiture de collection pour lui redonner son état technique et son apparence d'origine.

Et l'un des avantages dont ils peuvent profiter est l'accès direct à l'ensemble des ressources de la société. En plus des bases de données issues des archives de la marque à l'étoile, le Mercedes-Benz Classic Center a également accès à des sites de recherches et de développements, au savoir de la construction des prototypes et aux capacités techniques de fabrication de reproductions originales.

Impressionnant : Les quatre vitrines comprenant 160 modèles de la 190 SL donnent une idée de la palette de couleurs utilisées pour les modèles Mercedes-Benz d'après-guerre (jusqu'en 1975 environ). Leurs finitions étaient réalisées avec des peintures Standox.


Restauration de coupés Gullwing au Mercedes-Benz Classic Center

Seulement 1 400 coupés Gullwing environ ont été produits entre 1954 et 1957 Approximativement 80 % d'entre eux ont été exportés vers les États-Unis où, durant les années 1950, il y avait suffisamment d'acquéreurs fortunés prêts à payer plus cher que pour une berline Cadillac Eldorado.


Le modèle 300 SL de 1955, qui est restauré à Fellbach, possède également une histoire avec les États-Unis. Mais sa finition bleu clair métallique lui confère une place à part au milieu des autres modèles d'exportation. « D’après nos archives, seules sept 300 SL ont été peintes dans cette couleur », comme l'explique Michael Plag, responsable de projets au Mercedes-Benz Classic Center.

Aujourd'hui, la Gullwing est revenue sur son lieu de fabrication : son nouveau propriétaire, un collectionneur allemand, l'a amenée à Fellbach pour qu'elle y soit restaurée par des spécialistes de la marque Mercedes.

Outre les véhicules originaux non restaurés, les restaurations fidèles sont également très recherchées par les collectionneurs de voitures anciennes. Et le fait que les travaux soient effectués par le fabricant d'origine est un véritable gage de qualité. Plag : « En travaillant en coopération avec le propriétaire, nous nous efforçons de conserver autant que possible l’aspect original du véhicule ». Un travail aussi minutieux que celui-ci prend du temps : « Il faut compter environ une année et demie pour une restauration complète ».


Dans le cas des coupés Gullwing 1955, quelque chose nous a immédiatement sauté aux yeux : « Cette voiture avait été très mal restaurée quelques années auparavant », explique Plag. « Dans le cadre de cette restauration, la voiture avait été repeinte couleur argent métallique ». Le propriétaire de l'époque avait probablement voulu participer à la mythologie des Flèches d'argent et avait intentionnellement choisi la « mauvaise » couleur. Mais ce n'est pas toujours le cas : « Certaines couleurs sont involontairement modifiées, parce que la personne qui exécute les finitions n'a pas accès aux archives originales nécessaires », ainsi que le précise Plag.

Le personnel qui travaille à Fellbach doit souvent réparer ce genre de défaut, même sur des modèles aussi rares que la Gullwing, qui cote désormais au-delà du million d'euros. « En particulier, dans les années 1970, avant que les véhicules aient acquis le statut de voitures de collection, ils subissaient souvent des restaurations “de piètre qualité” », indique Plag. « Hormis la corrosion et l'usure mécanique, c'est ce genre d'opérations inappropriées qui nous cause le plus de problèmes ».


À Fellbach, on ne prend pas seulement soin de l'habitacle de votre voiture de collection, on restaure également les extérieurs et les finitions. « Pour nous, la question fondamentale est toujours la même : Quelle était la couleur de la voiture quand elle a été vendue à l'origine ? », explique Plag. « Nous nous efforçons de retrouver cette information avec le propriétaire avant de procéder à la restauration ». Daimler conserve encore les fiches techniques des véhicules anciens ainsi que les tableaux de couleurs d'origine pour tous les modèles produits.

 

La 300 SL de 1955 nécessitait une restauration de sa couleur d'origine. Mais le personnel de Fellbach ne s'est pas fié qu'à sa propre expertise. Plag : « Nous avons appelé le personnel de Standox et nous leur avons demandé une nouvelle formule pour la couleur d'origine de la voiture ». Les recherches concernant la formule de la couleur se sont avérées quelque peu compliquées dans ce cas spécifique. Le bleu clair pour la Gullwing portant la désignation DB 353 n'avait été utilisé que pour une poignée de véhicules. Qui plus est, la dénomination donnée à la nuance a été utilisée une seconde fois des années plus tard pour un bleu différent.


Coopération entre le Classic Center et Standox

Standox Couleur

« À la demande du Classic Center, le personnel du Laboratoire de couleurs de Wuppertal Colour a recréé la couleur d'origine en se basant sur des échantillons d'origine archivés issus du Classic Center et a créé une nouvelle formule», se souvient Dennis Martens, gestionnaire de comptes clés pour OEM Refinish Systems. « La formule est désormais disponible via notre moteur de recherche de couleurs Standowin iQ ».

Ce type de collaboration entre le Classic Center et Standox va bien au-delà des restaurations individuelles, c'est une tradition bien ancrée. « Sans Standox, nous n'aurions pas eu les moyens de vérifier la couleur d'origine et le ratio de mélange correct », indique Plag. « Nous restons en contact régulier, parce que nous travaillons constamment sur des améliorations et autres perfectionnements. Cela concerne non seulement le secteur des nouveaux véhicules mais aussi celui des voitures de collection.

 



Le résultat concret de cet échange est une directive relative à la finition des véhicules de collection, que le Classic Center a élaborée conjointement avec Standox il y a quelques années. Elle constitue aujourd'hui une véritable bible pour les réparations de finition sur les modèles de collection Mercedes. « Elle est continuellement actualisée car les matériaux évoluent », spécifie Plag. « C'est la seule façon de garantir une qualité irréprochable. Or, c'est ce que le client attend du Mercedes-Benz Classic Center et c'est ce que nous attendons également de la part de nos fournisseurs ».

Michael Plag, responsable de projets au Mercedes-Benz Classic Center


La Mercedes 300 SL Gullwing

 

 

 

Fiche technique : Mercedes 300 SL „Gullwing"

 

Fabriquée entre : 1954 et 1957
Longueur: 4520 mm
Largeur: 1790 mm
Hauteur: 1300 mm
Empattement: 2400 mm
Poids: 1295 kg
Corps: Tôles d'acier (1 370 unités)
  Tôles d'aluminium (29 unités)
  Matériau synthétique (1 prototype)
Moteur: 3 litres, six cylindres
Performances: 158 KW/215 ch
Vitesse maximum : 235 km/h (jusqu'à 247 km/h en fonction du
rapport de pont)