Axalta is not resposible for content you are about to view

Standox worldwide

Standox Country Sites

Standox worldwide |

  • Contacts
  • Standox à travers le monde Fermer le sélecteur de pays
  • Contacts
Show Language Brand Selector Show Searchbox Show Navigation

Finitions avec effet en trois étapes

Effets multiples en trois couches.

Jusqu’à une période récente, les finitions tri-couches étaient généralement réservées aux véhicules de luxe, mais cela a changé. De nos jours, ces finitions sont également utilisées dans la production à grande échelle de véhicules de petite et moyenne tailles, et celles-ci sont très populaires auprès des acheteurs de voitures.

Il existait ainsi deux types de peintures à effet. Les couleurs du premier type étaient particulièrement lumineuses et présentaient une grande profondeur. À l’origine, il s’agissait principalement de nuances de rouge, mais celles-ci sont désormais généralement disponibles dans toutes les couleurs : rouge, bleu, jaune, vert, orange et bien d’autres.

Le deuxième type de peintures à effet est représenté par des variations de blanc. Pendant un moment, la couleur blanche était complètement démodée dans le domaine de l’automobile, mais celle-ci a connu un retour en force. Par voie de conséquence, les peintures à effet blanc, souvent décrites également comme des teintes blanches nacrées ont rapidement fait leur apparition dans la production à grande échelle. Les représentants typiques de ce groupe de peintures sont le « Mineral White » de BMW ou le « Mystic White » de Mercedes.

L’offre croissante en matière de couleurs rend les réparations plus complexes pour les professionnels. Outre l’identification de la couleur et de la nuance de couleur appropriées, les professionnels de la réparation doivent également tenir compte du nombre de couches individuelles et de la façon dont elles ont été appliquées. En d’autres termes, ils doivent prêter attention à l’épaisseur du film et à l’intensité de la couche d’effet. L’utilisation de plaquettes test est donc indispensable. C’est la seule façon d’obtenir une finition impeccable.


Préparation des plaquettes test.

Trois panneaux d'échantillons pour le contrôle de la qualité.

Avec le vernis transparent, le nombre de passes de pulvérisation de couche à effet, ou plutôt l’épaisseur du film de la couche à effet, est déterminant pour l’intensité de l’effet.

La production de trois plaquettes test peut nécessiter plus de temps, mais elle est essentielle pour l’analyse des effets de la peinture. Grâce aux stickers de contrôle, il est possible de vérifier l’intensité et le pouvoir couvrant de la couche à effet. Les sitckers de contrôle sont ainsi des outils de contrôle de la qualité idéaux pendant le processus de réparation.

La recherche de la teinte, le pesage et le mélange sont réalisés de manière habituelle. Les échantillons d’application doivent ensuite être préparés, idéalement sur un ancien panneau. Notez le nombre de passes de pulvérisation de couche à effet à l’arrière du panneau.


Application de la teinte de base.

Étape 1 : Application de la teinte de base.

Appliquez la teinte de base durcie sur trois plaquettes test en même temps jusqu’à obtenir le pouvoir couvrant souhaité. Utilisez les autocollants de contrôle d’opacité pour évaluer le couvrant. Laissez la teinte de base sécher complètement.

Appliquez la première passe de pulvérisation de la couche à effet sur la plaquette découverte.

Étape 2 : Première passe de pulvérisation de la couche à effet.

Collez un autre autocollant de contrôle d’opacité sur chacune des plaques échantillons et masquez d’une bande étroite la teinte de fond. Couvrez également complètement deux des plaquettes test. Appliquez la première passe de pulvérisation de la couche à effet sur la plaquette découverte.

Découvrez maintenant la plaquette finale.

Étape 3 : Deuxième et troisième passes de pulvérisation de couche à effet.

Après la première passe de pulvérisation de la couche d’effet, découvrez une des plaquettes masquées et appliquez immédiatement une deuxième passe de pulvérisation sur les deux plaquettes. Découvrez maintenant la plaquette finale et appliquez une passe de pulvérisation supplémentaire sur toutes les plaques, sans aucun délai de désolvatation. Laissez la couche à effet sécher complètement.

Couvrez une partie de la teinte à effet

Étape 4 : Application du vernis.

Couvrez une partie de la teinte à effet et appliquez le vernis de manière habituelle.

Comparez les échantillons de peinture avec la teinte du véhicule.

Étape 5 : Comparaison des plaquettes.

Comparez les échantillons de peinture avec la teinte du véhicule. En raison du nombre graduel de passes de pulvérisation de couche à effet, chaque échantillon présente un effet différent. Choisissez la plaquette échantillon qui correspond le mieux au véhicule pour un traitement ultérieur.


Raccord noyé.*

Fixez la plaquette test à proximité de la zone de réparation.

Étape 6 : Fixation d’une plaque de contrôle.

Afin d’être en mesure de vérifier l’ensemble du processus de réparation à l’aide d’autocollants d’opacité de contrôle, une plaquette de contrôle supplémentaire doit être peinte en même temps que le véhicule. Fixez la plaquette test à proximité de la zone de réparation.

Étape 7 : Application du Color Blend.

Appliquez le Standoblue Color Blend/Standoblue Color Blend slow ajustée avec un durcisseur Standoblue en une couche fermée autour de la zone de réparation.

Vérifiez la teinte de la couche de fond.

Étape 8 : Application de la couche de fond.

Appliquez la couche de fond Standoblue avec durcisseur, pour couvrir la zone endommagée et raccordez la dans le Color Blend encore humide. Laissez la couche de fond et le Color Blend sécher complètement (suivez les recommandations de la fiche technique). Vérifiez la teinte de la couche de fond.  

*Ces images illustrent le processus de réparation à l’aide d’une teinte de base Standoblue. Lors d’une finition à l’aide de la base Standohyd Plus, la différence principale concerne l’ajustement du produit. Des informations détaillées sur le processus de réparation tri-couches à l’aide d’une teinte de base Standohyd Plus peuvent être trouvées dans la fiche technique correspondante.

Éliminez les poussières et les brouillards de pulvérisation.

Avant tout travail de peinture, il est essentiel d’éliminer la poussière et les bruines de pulvérisation. Cette opération doit être réalisée très soigneusement pour les finitions multicouche élaborées, car toute impureté sera visible à travers la couche à effet translucide ultérieure.


Étape 9 : Répétition de l’application du Color Blend.

Collez un nouvel autocollant d’opacité de contrôle sur la plaquette test. Avant d’appliquer la couche d’effet, le Color Blend non durcie doit être appliquée à la zone de raccord noyé de la couche à effet.

Astuce : Ne laissez pas le Color Blend sécher.

Vérifiez que les stickers de contrôle correspondent à la teinte choisie.

Étape 10 : Application de la couche d’effet mouillé sur mouillé.

La couche d’effet, telle qu’une couche de base nacrée ou une couche base mate translucide, doit être appliquée sur la zone endommagée de l’extérieur vers l’intérieur. Cette étape du processus de réparation doit correspondre au nombre de passes de pulvérisation préalablement déterminé à l’aide des plaquettes échantillon. Laissez la couche d’effet et le Color Blend sécher complètement. Vérifiez que les stickers de contrôle correspondent à la teinte choisie. Si elles sont toutes deux semblables, le vernis peut être appliqué.

Étape 11 : Application du vernis.

Appliquez une couche de vernis Standocryl VOC Clear sur l’ensemble de la zone à réparer et laissez sécher.

Remarque : Sélectionnez le vernis adapté en fonction des homologations du fabricant.