Axalta is not resposible for content you are about to view

Standox worldwide

Standox Country Sites
Repanet

Standox worldwide |

  • Contacts
  • Standox à travers le monde Fermer le sélecteur de pays
  • Contacts
Show Language Brand Selector Show Searchbox Show Navigation

Finitions mates

Les véhicules de finition mate sont actuellement à la mode. Un effet satiné ou une surface mate donne à un véhicule un style particulier ce qui lui permet de se démarquer des voitures avec des finitions brillantes. Cependant, la réparation des finitions mate représente certains défis pour les ateliers de carrosserie. Les réparations nécessitent des opérations de préparation précises et des compétences professionnelles élevées.

La correction des erreurs potentielles implique également des efforts importants. Les pratiques courantes pour les vernis brillants sont à proscrire pour les finitions mates. Le reponçage ou le polissage ne sont pas envisageables. Les peintres n’ont le droit qu’à une seule chance.

 


S’assurer de la matité.

 

Même de petites réparations représentent un défi lorsqu’il s’agit de peintures mates.

Avec les peintures mates, il est impossible de polir de petites éraflures sur l’un des côtés du véhicule ou des traces d’ongle autour des poignées des portes. Cela se traduirait par des taches ou des stries brillantes, qui sont autant d’imperfections visuelles sur une surface uniformément mate.

Les microréparations et les raccords noyés ne sont pas adaptés non plus, car ils nuisent à l’aspect général. Afin d’éviter que cela ne se produise, en présence de finitions mates, c’est l’ensemble de l’élément de carrosserie qui est peint.

Selon l’emplacement de la retouche, il peut même être préférable de repeindre tout le côté d’un véhicule.

Soin et précision sont essentiels pour un résultat exceptionnel.

La réparation des surfaces mates nécessite plus de temps et de matériaux que celle des finitions brillantes. Mais grâce à une préparation adaptée, aux soins nécessaires durant l’intervention et à l’utilisation des bons produits, il est possible d’obtenir des résultats impeccables.

Ce qui importe plus que toute autre chose, c’est de travailler avec précision. Même la plus petite variation dans le ratio du mélange entre le vernis, le durcisseur, le diluant et l’agent matant peut conduire à une discordance dans l’intensité du matage et les volumes requis pour une repulvérisation totale ou partielle doivent être pesés avec précision à l’aide de balances.

L’emploi du programme Standowin ou Standowin iQ permet d’obtenir des mesures précises de façon aisée. Une précision totale est également importante pour la documentation et les ajustements ultérieurs.

 

Effet de l’épaisseur et du séchage du vernis sur les peintures mates.

Avant de commencer la réparation de peintures mates, il faut tenir compte de l’effet de l’épaisseur du vernis sur l’aspect final. Les méthodes d’application doivent donc être adaptées aux circonstances.

  • Sous certaines circonstances, deux passes de pulvérisation « normales » peuvent donner un aspect différent après séchage, par rapport à deux passes de pulvérisation « pleines ».
  • Une désolvatation correcte est très importante : afin d’éviter les « tâches », il convient de respecter scrupuleusement les temps intermédiaires et finaux indiqués sur la fiche technique.
  • Le type de méthode de séchage joue également un rôle dans la réparation des vernis mats. L’air libre et le séchage forcé au sein d’une cabine ont un effet différent sur le degré de brillance. Les finitions séchées en cabine sont généralement légèrement plus brillantes que celles qui sont séchées à température ambiante.
  • Le séchage infrarouge doit absolument être proscrit.

Connaissances/informations essentielles.

Comment la perception de la couleur et l’impression générale concernant une surface mate sont-elles créées?

Les impressions relatives à la couleur d’un objet sont le résultat d’impulsions nerveuses dans le cerveau de l’observateur. L’oeil humain reçoit des stimulis de couleurs via la rétine, en les relayant au cerveau et, ce faisant, déclenche une certaine perception de la couleur.

Cette partie du spectre lumineux, qui n’est pas absorbée mais réfléchie par la surface d’un objet, fournit les données que notre esprit conscient attribue à une couleur spécifique.

La réflexion est aussi la raison pour laquelle notre oeil perçoit une surface comme étant brillante ou mate. Certains additifs de vernis augmentent la diffusion de la lumière à un point tel que la surface apparaît mate.

Quels sont les facteurs ayant une incidence sur les couleurs mates?

L’apparence et le degré de brillance sont tributaires de :

• l’épaisseur de revêtement de chaque couche de pulvérisation ou la couche de film totale.
• la façon dont la peinture est pulvérisée, par exemple avec saturation complète ou limitée, en pulvérisant à une grande ou petite distance, en décrivant des bandes droites ou selon des couches croisées.
• le délai de désolvatation intermédiaire ou final et la couleur.
• la température et le type de séchage (à l’air libre ou en cabine).
• la température de la cabine ou de la peinture lors de l’application.
• la nature du durcisseur et du diluant.

Le degré de brillance augmente avec l’utilisation de durcisseurs et de diluants à prise rapide, une viscosité de pulvérisation plus haute, des couches plus épaisses et un séchage forcé.

Le degré de brillance diminue avec l’utilisation de durcisseurs et de diluants à prise longue, une viscosité de pulvérisation plus basse, des couches plus fines et un séchage à l’air libre. Du fait que l’humidité a également une incidence sur le résultat final, nous recommandons d’éviter le séchage à l’air libre lors de la finition de peintures mates.

Ces arguments montrent que le degré de brillance d’une retouche peut uniquement être déterminé en créant un échantillon.

Réflexion lumineuse sur un vernis brillant (illustration simplifiée, les pigments à effets ayant également un effet de diffusion, bien que présent uniquement dans la couche de teinte de base).

Réflexion de la lumière sur un vernis mat (les agents matants contiennent des particules en forme de sphères qui ont un fort effet de diffusion). Vue sous un angle de 60º, la réflexion est à son maximum. C’est pourquoi le degré de brillance des peintures des automobiles est mesuré et enregistré sous cet angle.


Quels sont les points importants lors de la réparation de peintures mates.

Étant donné qu’il existe de nombreux facteurs qui influent sur les degrés de brillance, il n’est pas possible de donner un degré de brillance prédéfini. Il existe des différences mesurables, même pour les finitions des constructeurs. En pratique, cela signifie qu’il n’est pas possible d’obtenir des résultats homogènes dans un atelier de carrosserie où les conditions changent quotidiennement. L’élément de grande surface ne doit donc pas être réparé durant plusieurs jours et avec différents mélanges. Pour obtenir une apparence uniforme, les professionnels de la réparation doivent peindre en une seule application et en une seule fois.

Pour des raisons techniques, les inclusions de poussières ne peuvent pas être polies dans le cas de peintures mates. Au lieu de cela, elles nécessitent une remise en peinture complète, incluant la teinte de base. Nous recommandons une finition à l’aide d’un vernis brillant Standocryl VOC Clear, selon l’élément, la couleur et le degré de brillance souhaité.

Toutes les finitions contiennent encore des traces de solvant une fois sèches. Avec des peintures mates, cela signifie que le degré final de brillance n’est pas tout à fait atteint immédiatement après séchage. Les mesures indiquent que les degrés de brillance peuvent diminuer jusqu’à 5 % dans les 14 premiers jours après la fin de l’opération de peinture.

Traitez toutes les peintures mates fraîches avec le plus grand soin. À l’heure actuelle, les dommages aux surfaces peuvent uniquement être réparés grâce à une remise en peinture complète. La contamination, par exemple avec de la graisse, des matériaux adhésifs ou des produits d’étanchéité, doit être immédiatement éliminée avec un nettoyant sans solvant. N’utilisez aucun solvant !


Préparation des plaquettes test.

1. Déterminez au préalable le degré de brillance, puis la couleur.

Le degré de brillance a une influence considérable sur l’aspect de la couleur. Par conséquent, appliquez un échantillon avec des proportions tests différentes de vernis spécial pour peintures mates Vernis VOC HS K9520. Commencez par des mélanges de 80:20, 75:25 et 70:30 (dans certaines circonstances, des ratios différents peuvent s’avérer utiles). Vous trouverez les formules précises dans le programme Standowin iQ.

Affinez votre choix de la couleur (produire des nuances potentielles). Veillez à procéder à des marquages clairs sur les échantillons de plaquettes.

Remarque : Les échantillons doivent être préparés en utilisant les mêmes techniques de pulvérisation et de séchage que celles utilisées lors du travail de réparation.


Relation entre le ratio de mélange et le degré de brillance (E = unités de brillance)

• 70:30 > 25 E à un angle de 60º
• 75:25 Recommandation du constructeur, par exemple MB 23 E à un angle de 60° Tolérance +/-7 unités
• 80:20 < 15 E à un angle de 60° ou < 20 E à un angle de 85°

La formulation correspondant au ratio de mélange approprié peut être trouvée dans le programme Standowin iQ à la section intitulée « MELANGE PRODUITS ANNEXES », sous les produits « SPEC MATT ».

Standox Special Matt doit être soigneusement agité avant utilisation. Le mélange vernis/Special Matt doit également être agité soigneusement avant d’ajouter le durcisseur. À l’instar d’autres additifs matants, Standox Special Matt peut, en principe, être utilisé avec tous les vernis Standox.

Comme les vernis ont des propriétés et des ratios de mélange différents, nous vous recommandons d’utiliser le vernis Standocryl VOC HS K9520 de la gamme de produits de finition Standox. Seul le vernis VOC HS K9520 offre les meilleures propriétés de base pour ce type particulier d’application et il est homologué par les principaux constructeurs automobiles pour les travaux de réparation.


Processus de réparation.

Avec un vernis mat, il n’est pas possible de raccorder dans l’élément. Une réparation des éléments de carrosserie complète est indispensable. Ces opérations doivent être réalisées par des professionnels de la réparation qui doivent éviter les chevauchements. Tous les procédés de pulvérisation et de séchage doivent suivre la même procédure que celle utilisée pour les plaquettes test sélectionnées. Même de petites modifications peuvent nuire au résultat. Plus un vernis est mat, plus la préparation, l’application de la teinte de base et l’emploi d’un vernis doivent être précis.

2. Préparation et nettoyage de la surface de manière habituelle.

Préparez l’application complète du vernis mat, car les raccords noyés de vernis mat avec Smart Blend Plus sont impossibles.

3. Application et désolvatation de la teinte de base.

Appliquez la teinte de base comme vous le feriez avec une peinture nécessitant un vernis brillant (voir également page 9). Laissez un délai de désolvatation suffisant s’écouler.

 

4. Application du vernis mat.

Appliquez la première passe de pulvérisation et laissez un délai de désolvatation de cinq à dix minutes à 20° C s’écouler. Appliquez ensuite une deuxième passe de pulvérisation. Laissez un délai de désolvatation à l’élément de carrosserie une dernière fois avant de le sécher pendant 10 à 15 minutes.

• Conseil pour le mélange 80:20 : le risque de détérioration peut être réduit en utilisant une buse de pulvérisation plus grande, telle que la SATA HVLP 1,5 mm avec une pression d’admission de 2,0 bars.

• Conseil pour diminuer « l’effet de bandes » : augmentez la distance de pulvérisation et décrivez des passes plus étroites. Pour de grandes surfaces horizontales telles que le capot, appliquez les première et seconde passes de pulvérisation sous un angle de 90° si cela est possible. Les première et seconde passes de pulvérisation doivent être réalisées en couches croisées.

5. Séchage en cabine.

Laissez sécher la pièce peinte du véhicule pendant 45 à 50 minutes à une température de 60 °C à 65 °C.


Conseils d’entretien pour les peintures mates.

Il existe de nombreuses recommandations, parfois contradictoires, concernant l’entretien des peintures mates. Voici les recommandations fondées sur l’expérience de Standox. Nous ne pouvons pas traiter les questions relatives aux produits tiers.

En principe, il est possible de laver la voiture dans une station de lavage. Toutefois, les programmes d’entretien tels que « protection et brillance » ne doivent pas être sélectionnés. Les programmes de lavages de voitures protecteurs de peinture sont recommandés, car les lavages à la brosse peuvent, à plus long terme, avoir un effet de polissage et entraîner l’apparition d’une brillance. La méthode de nettoyage optimale est le lavage du véhicule à la main avec du savon neutre, beaucoup d’eau et une éponge douce.

Comme c’est le cas pour les finitions brillantes traditionnelles, les fientes d’oiseaux, les insectes morts et la sève des arbres doivent être enlevés immédiatement. Si cela n’est pas possible, mouillez la zone concernée avec de l’eau afin d’enlever les impuretés. Utilisez des chiffons en microfibre pour cette opération. Les taches de goudron peuvent être enlevées à l’aide d’un nettoyant à base de silicone, en conjonction avec les agents de nettoyage standard. Évitez de frotter au même endroit avec insistance.

Les constructeurs automobiles déconseillent l’application d’autocollants, de films ou de magnèts sur les peintures mates d’origine. Standox recommande de faire de même pour les peintures de finition. Conseils d’entretien pour les peintures mates.