Axalta is not resposible for content you are about to view

Standox worldwide

Standox Country Sites
Repanet

Standox worldwide |

  • Contacts
Show Language Brand Selector Show Searchbox Show Navigation

Conseils pratiques pour les travaux de réparation en hiver

Les carrossiers expérimentés connaissent bien le problème : les travaux de préparation doivent être adaptés dès que l'hiver arrive et que la température baisse. Les températures basses peuvent modifier la consistance des vernis et des durcisseurs, qui doivent alors être utilisés différemment. Stephen Naylor, dirigeant de Training Management Standox International, nous donne quelques conseils afin d'avoir toujours de bons résultats malgré l'hiver.

Conseil 1:  l'idéal, c'est 20 °C

La température joue un rôle crucial dans beaucoup de processus chimiques, et la carrosserie automobile n'y fait pas exception. C'est pourquoi les carrossiers doivent y être très attentifs pendant les mois d'hiver froids. « Les produits Standox sont résistants. Dans une certaine mesure, ils sont faciles à utiliser dans des conditions qui ne sont pas idéales », nous dit  Stephen Naylor. « Mais les entreprises de carrosserie doivent s'assurer que certaines conditions minimales sont remplies pour garantir des résultats professionnels, même en hiver. La température ne doit pas tomber sous les 20 °C pendant le stockage et l'utilisation, notamment des vernis compatibles COV. Cette simple mesure de précaution peut assurer une viscosité et une pulvérisation optimales. Il est essentiel que les produits à base d'eau soient protégés du gel.

Conseil 2: ne pas diluer la peinture lorsqu'elle est froide

Le deuxième conseil de Stephen Naylor pour les applications pendant l'hiver est : « Si un produit de peinture est plus épais que la normale pendant le mélange, vérifiez la température et, si nécessaire, sa viscosité. Dans la plupart des cas, le problème est simplement une peinture est trop froide ». Il met en garde contre une dilution supplémentaire du produit avec un diluant additionnel. « Ce serait la mauvaise chose à faire et cela pourrait conduire à des défauts plus tard, tels que l'effet peau d'orange. » Et essayer de corriger cela avec d'autres couches de peinture ne fonctionne généralement pas. Cela peut réellement empirer les choses. Des couches de peinture supplémentaires peuvent créer du micro-bullage et d'autres réactions.

Conseil 3: mettez les véhicules dans la cabine de peinture chauffée

La température n'est pas seulement importante pour les produits de peinture et les composants, mais aussi pour les pièces automobiles qui ne doivent pas être trop froides. Si tel est le cas, un fin film humide peut apparaître sur la surface lorsque le véhicule se réchauffe. Cela peut causer des problèmes de flux, d'humidité de la surface et d'adhérence de la peinture fraîche, et peut entraîner des défauts prolongés tels que des cloques. Ce type de couche d'humidité peut rendre un résultat optimal presque impossible. Stephen Naylor dit: « Laissez le véhicule dans la cabine de peinture chauffée pendant un certain temps avant de commencer le travail. »

Conseil 4: le nettoyage soigneux de la carrosserie est crucial

Steve Naylor pointe un autre facteur important à prendre en considération en hiver : les résidus de sel sur la carrosserie. Cela peut causer des anomalies de peinture telles que des cloques, par exemple. De tels défauts peuvent être évités seulement si un soin particulier est pris lors du nettoyage de la carrosserie. « Le travail en vaut la peine. Le temps passé au nettoyage de la carrosserie est récompensé plus tard en termes de qualité et de durée de vie du travail de peinture  », explique Stephen Naylor. « Les résidus de sel ne sont pas solubles dans l'eau et doivent donc être éliminés avec un dissolvant silicone à base d'eau. » 

Practical tips for winter refinish work

Le travail de réparation en hiver est effectué dans des conditions plus difficiles, mais quelques étapes simples peuvent malgré tout conduire à des résultats de très grande qualité.