Axalta is not resposible for content you are about to view

Standox worldwide

Réduire le menu Agrandir le menu
Show Language Brand Selector Show Searchbox Show Navigation
60 Jahre Standox

Kurt Herberts, le businessman

Kurt Herberts était une personnalité visionnaire du monde des affaires. En l’espace d’une cinquantaine d’années, il a réussi à créer une société active à l’échelle mondiale. Notre galerie offre un aperçu visuel de la carrière de cet homme fascinant.

  • Aussitôt après avoir terminé ses études universitaires en chimie et en ingénierie, le jeune Kurt Herberts (au milieu sur la photo) affichait déjà un penchant pour les affaires. En 1927, il racheta l’entreprise que son grand-père avait fondée en 1866 avec l’aide de son père, Walter (à gauche sur la photo).

  • Kurt Herberts (âgé d’environ 35 ans sur cette photo) est parvenu à développer son entreprise en employant environ 500 salariés. Sa volonté d’investir dans de nouveaux concepts lui a valu un succès considérable.

  • Kurt Herberts ne se souciait pas uniquement du chiffre d’affaires de l’entreprise. Il croyait aussi à la nécessité d’offrir de bonnes formations à ses salariés et recherchait des employés qui n’avaient pas peur de mettre en avant des idées novatrices.

  • Des témoins de l’époque décrivent Kurt Herberts comme un homme charmant, curieux, respectueux, sociable et faisant preuve d’empathie et d’humour. Mais ils affirment également qu’il avait un grand besoin de reconnaissance et qu’il était parfaitement conscient du pouvoir qu’il exerçait.

  • Connu au sein de la société sous le nom de Roman Numeral One (Chiffre romain Un), Kurt Herberts était non seulement respecté mais également admiré et apprécié en tant que mentor. Cette photo le montre en visite au théâtre de sa région, le Wuppertaler Schauspielhaus, à l’occasion de son 70e anniversaire en 1971.

  • En 1976, Kurt Herberts vendit son entreprise, employant à cette époque près de 4 000 salariés, à Hoechst AG. Cette photo montre Kurt Herberts (placé à droite) en compagnie des membres du comité d’entreprise, Brückelmann, Pol et Brauer (de gauche à droite).